mercredi 22 décembre 2010

Soupe au gingembre

une soupe complète et très parfumée

J'ai dégusté cette soupe chez une amie, qui m'a gentiment donné la recette. Je l'ai refaite à la maison et c'est en passe de devenir un classique chez moi! Je vous met les ingrédients de la recette originale et mes modifications ou commentaires entre parenthèses.

Ingrédients (pour 3 personnes)
  • 2 escalopes de dinde (j'ai mis deux filets de poulet)
  • 50 cl de lait de coco (ma boîte ne faisait que 400 ml, ça allait bien aussi)
  • 50 cl d'eau (j'ai utilisé ma boîte de lait de coco vide pour servir de mesure et mettre la même quantité...)
  • un cube de bouillon de poulet (j'ai mis une grosse cuillerée à café de bouillon de poulet en poudre)
  • une boîte de 400 g de champignons de Paris en morceaux
  • 2 à 3 cm de gingembre (enfin, un gros bout, quoi...)
  • le zeste d'un citron (moi j'ai aimé bien citronné, mon homme préfère avec juste la moitié)
Zester le citron finement si ce n'est déjà fait. Conserver le citron pour son jus, ça pourra servir plus tard... Peler le gingembre et le couper en minuscules morceaux (pas plus d'un ou deux millimètres de côté: le râper, peut-être?) Mettre à bouillir le lait de coco, l'eau, le zeste de citron, le gingembre et le jus des champignons. Pendant ce temps, couper la viande en petits morceaux (plus gros que le gingembre, bien sûr! là on est de l'ordre de quelques centimètres de côté...). Quand le liquide bout, ajouter les champignons, attendre la reprise de l'ébullition et ajouter la viande. Laisser bouillir quelques minutes et servir avec du riz. Si vous avez conservé le jus du citron, le proposer avec la soupe, chacun en rajoutera autant qu'il voudra dans son bol. Proposer également de la sauce soja (moi j'aime ma soupe nature mais mon homme préfère avec un peu de sauce soja...)
A noter:
  • la soupe est délicieuse réchauffée le lendemain, quand le citron et le gingembre ont bien infusé
  • quand on sert la soupe, bien aller chercher dans le fond de la marmite, c'est là que se sont déposés le gingembre et le citron...

Dans l'index selon le type de recette: .

lundi 29 novembre 2010

Epinards à la citronnelle


la photo est sombre, mais bon... ce sont des feuilles de manioc avec des épices...

Encore une recette adaptée d'un cours de cuisine à Bali... Ce n'étaient pas des épinards mais des feuilles de manioc, et la recette s'appelait Basang guling. J'ai utilisé cette recette en accompagnement de la dinde à la noix de coco. J'ai là encore oublié de prendre en photo la recette modifiée, donc la photo correspond aux feuilles de manioc du cours de cuisine à Bali. Vous remarquerez qu'on n'avait pas beaucoup pilé la citronnelle, on voit bien les rondelles sur la photo. Dans ma version française aux épinards, j'ai bien pilé, la citronnelle ne se voyait plus du tout (et j'ai mis un bâton de moins, c'était plus discret).

Ingrédients (pour 5 personnes)
  • 8 grains de poivre blanc
  • deux noix de macadamia
  • une petite tranche de gingembre
  • une petite tranche de galanga
  • une tranche épaisse de curcuma
  • une dent d'ail
  • un petit oignon
  • deux branches de citronnelle
  • une grosse cuillère à café de pâte de crevette
  • 2 cuillères à soupe d'huile de sésame (dans la recette initiale, c'est de l'huile de coco, je n'en avais pas et j'aime bien le goût du sésame, j'ai pensé que ça irait bien avec le reste de la recette...)
  • 650 g d'épinards en branches surgelés
Emincer et piler ensemble tous les ingrédients sauf l'huile et les épinards. Faire chauffer l'huile dans une casserole et y faire revenir le mélange d'épices. Ajouter un verre d'eau puis les épinards. Mélanger régulièrement jusqu'à ce que les épinards soient complètement réchauffés (si vous utilisez des épinards frais, les faire bouillir quelques minutes et les essorer avant de les utiliser dans la recette).
Dans l'index selon le type de recette: .

vendredi 26 novembre 2010

Poulet (ou dinde...) à la noix de coco

Pecakan Be Siap
Cette recette est une adaptation d'une recette balinaise, réalisée lors d'un cours de cuisine que j'ai pris avec mon mari lors de notre récent voyage de noces à Bali. Comme j'ai complètement oublié de prendre une photo lors de mon adaptation parisienne, la photo ci-dessus est celle de la version balinaise. Les ingrédients cités sont en revanche ceux que j'ai utilisés une fois à la maison, puisque lors de notre cours de cuisine aucune quantité n'était précisée...
La recette originale se nomme Pecakan Be Siap et utilise, bien entendu, de la noix de coco fraîche; je l'ai remplacée par de la noix de coco séchée quej'ai réhydratée. J'ai utilisé de l'escalope de dinde crue parce que c'était ce que j'avais à disposition, mais la recette originale utilisait un effiloché de poulet déjà cuit - n'hésitez donc pas à faire cette recette avec vos restes de poulet rôti, ça en sera d'autant plus authentique!

Ingrédients (pour 6 personnes)
  • 50 g de noix de coco sèche râpée
  • 2 noix de macadamia (j'ai pris des grillées salées, je n'en ai pas trouvé de crues)
  • une petite tranche de gingembre
  • une petite tranche de galanga
  • une tranche épaisse de curcuma
  • une dent d'ail
  • un petit oignon
  • deux cuillères à café de pâte de crevette
  • 800 g d'escalope de dinde
Mettre la noix de coco râpée dans un bol, couvrir d'eau, mélanger et laisser réhydrater tranquillement (j'ai laissé reposer une heure). Emincer les noix de macadamia, le gingembre, le galanga, le curcuma, l'ail et l'oignon, puis les piler finement tout en mélangeant à la pâte de crevette.
Mettre un peu de beurre au fond d'une poêle et faire griller la noix de coco. Votre mission, si vous l'acceptez, est de la dorer sans la brûler.
Découper la dinde en petits morceaux. Mettre 2 cuillères à soupe d'huile dans une sauteuse et faire revenir à feu vif le mélange d'épices (normalement, on utilise de l'huile de coco, mais je n'en ai pas trouvé et j'ai utilisé un mélange "4 huiles" de cuisine). Ajouter un verre d'eau, et quand l'eau frémit ajouter la noix de coco, bien mélanger puis ajouter la viande. Faire cuire 8 à 10 minutes à feu vif en remuant régulièrement (5 minutes si vous utilisez de la viande déjà cuite).

Dans l'index selon le type de recette: .

vendredi 29 octobre 2010

Quiche sans pâte à la courgette

la "quiche" entière, retournée suite au démoulage
Après le gâteau chocolat-courgette, il me restait une courgette que j'ai voulu cette fois utiliser dans une recette salée. Cette quiche sans pâte est facile à faire et en plus c'est bien bon!

et une part, côté gratiné remis sur le dessus...
Ingrédients
  • une courgette
  • 100 g de farine
  • 2 oeufs
  • 20 cl de crème liquide
  • une cuillère à café d'épices tandoori
  • une poignée de fromage râpé
Râper la courgette. Préchauffer le four à 180°C. Mélanger la farine, les épices et une pincée de sel. Ajouter les oeufs et la crème, mélanger, ajouter la courgette râpée. Verser le tout dans un moule en silicone, parsemer de fromage râpé. Mettre au four à 180°C pour environ 40 minutes.
Dans l'index selon le type de recette: .

dimanche 24 octobre 2010

Gâteau au chocolat et courgette

gâteau au chocolat (et à la courgette mais ça ne se sent pas)

J'ai fait cette recette un peu au pif, en mélangeant plusieurs recettes existantes... Les gâteaux au chocolat, ça pardonne beaucoup d'approximations! Ce gâteau n'est pas vraiment un moelleux, pas vraiment un fondant... un gâteau au chocolat à texture compacte mais pas lourde, ça vous va comme définition? La courgette sert uniquement à donner un peu de moelleux dans ce gâteau sans beurre, on ne sent pas du tout le goût.

Ingrédients
  • une courgette
  • 4 oeufs
  • 130 g de farine
  • 300 g de chocolat (oui, c'est un gâteau au CHOCOLAT)
  • 150 g de sucre blond
Préchauffer le four à 180°C. Râper la courgette. Mélanger la farine et le sucre plus une picée de sel, ajouter les oeufs. Faire fondre le chocolat et l'ajouter au mélanger. Enfin ajouter la courgette, mélanger et enfourner à 180°C 30 à 40 minutes.
Dans l'index selon le type de recette: .

samedi 14 août 2010

Saumon à l'unilatérale

un pavé de saumon mi-cru, mi-cuit

On ne peut pas vraiment appeler ceci une recette... Mais c'est tellement bon que j'ai décidé de publier cette idée quand même.

Ingrédients
  • un pavé de saumon frais avec la peau par personne

Déposer les pavés de saumon, côté peau en-dessous, dans une poêle anti-adhésive. Laisser cuire sans y toucher pendant environ un quart d'heure. Le but est que le dessous soit cuit, le dessus encore cru, le temps de cuisson est donc variable selon l'épaisseur de vos pavés et les proportions cuit/cru que vous souhaitez obtenir. La peau protège le saumon, lui évitant de brûler et permettant d'aller faire autre chose au lieu de surveiller la cuisson. Une variante sympa consiste à retourner les pavés en fin de cuisson pour juste saisir l'autre face (moins d'une minute).
Je n'ajoute aucun assaisonnement (même pas sel ou poivre), le poisson se suffit à lui-même. J'ai servi les pavés de saumon avec du concombre et de l'orge perlé (pas sur la photo).

Y a-t-il encore des gens qui trouvent que cuisiner le poisson, c'est trop compliqué?

Cette recette fait partie de la catégorie . Dans l'index selon le type de recette: .

vendredi 6 août 2010

Gâteau aux cerises et miel

un gâteau parfumé au miel avec des cerises bien noires...

J'avais des cerises dénoyautées au congélateur, je les ai utilisées telles quelles sans les décongeler pour ce gâteau peu conventionnel mais très bon.

une petite part?

Ingrédients (pour 6 personnes)
  • 3 oeufs
  • 120 g de farine
  • un petit pot (100 g) de compote de pommes sans sucre ajouté
  • un yaourt nature (125 g)
  • 120 g de miel
  • un demi sachet de levure chimique
  • 450 g de cerises dénoyautées congelées

Préchauffer le four à 180°C. Mélanger la farine, la levure et une pincée de sel. Ajouter les oeufs, la compote et le yaourt, bien mélanger. Ajoluter le miel, mélanger à nouveau, puis ajouter les cerises encore congelées et mélanger juste assez pour les enrober de pâte. Verser dans un moule en silicone. Mettre au four à 180°C pour 40 minutes.

Dans l'index selon le type de recette: .

dimanche 1 août 2010

Quiche épinards et chèvre

miam le fromage de chèvre bien doré!
Voici une petite quiche toute simple, rapide et plutôt légère: si vous prenez un chèvre qui a du goût, pas besoin d'en mettre beaucoup! J'aime faire la pâte de la quiche moi même pour plusieurs raisons. Tout d'abord, ça permet de ne pas y mettre de beurre ou autre matière grasse qui remplace le beurre dans les pâtes industrielles. Ensuite, ça permet d'y ajouter ce qu'on veut pour donner du goût: ici par exemple, de l'ail.


Ingrédients (pour 4 à 6 personnes)
    Pour la pâte:
    • 250 g de farine complète
    • une cuillère à café d'ail semoule
    • un oeuf
    • un yaourt nature à 0% de matières grasses
    Pour la garniture:
    • un crottin de chèvre
    • 300 g d'épinards surgelés hâchés
    • 3 oeufs
    • une cuillère à café d'ail semoule
Pour la préparation de la pâte:
Mélanger la farine, l'ail et une pincée de sel. Ajouter l'oeuf et le yaourt et bien pétrir jusqu'à former une boule de pâte. Mettre la pâte dans un film alimentaire et la laisser au frigo pendant au moins une heure.
Pour faire la quiche:
Préchauffer le four à 180°C. Décongeler les épinards quelques minutes au four à micro-ondes. Y ajouter les oeufs et l'ail, un peu de sel (pas trop, le fromage de chèvre est déjà salé), et bien mélanger. Etaler la pâte dans un moule à tarte et recouvrir du mélange épinards+oeufs. Découper le fromage de chèvre en fines rondelles et les répartir sur la quiche. Enfourner et laisser cuire une quarantaine de minutes à 180°C. Déguster chaud.

Cette recette fait partie de la catégorie . Dans l'index selon le type de recette: .

samedi 12 juin 2010

Cookies ananas et chocolat blanc

des cookies tout dorés et parfumés

Je recevais des amies à la maison, je voulais faire des gâteaux secs... Mais je n'avais pas le temps de faire reposer une pâte pour faire des biscuits. J'ai donc fait des cookies, c'est beaucoup plus rapide!
Pour réussir vos cookies, n'hésitez pas à utiliser du sucre de canne non raffiné (un sucre brun foncé assez humide trouvé en magasin bio, qui a un goût très prononcé): ça change tout, c'est nettement meilleur que le sucre roux classique!

Ingrédients (pour une trentaine de petits cookies)
  • 250 g de farine à levure incorporée
  • 100 g de sucre de canne non rafiné
  • 120 g de beurre demi-sel
  • un sachet de sucre vanillé
  • un oeuf
  • 100 g de chocolat blanc
  • 100 g de cubes d'ananas séchés

Mélanger la farine et les sucres. Faire fondre le beurre (une minute puissance intermédiaire au micro-ondes). Battre l'oeuf dans le beurre fondu, verser le tout sur le mélange sec, bien mélanger. Casser le chocolat en petits morceaux en utilisant la pointe d'un couteau court et rigide. Ajouter les morceaux de chocolat et d'ananas dans la pâte à cookies et mélanger.
Préchauffer le four à 220°C. Façonner à la main des petites boules de pâte à cookies et les déposer sur une plaque en silicone (ou la plaque du four recouverte de papier cuisson), aplatir légèrement avec la paume de la main pour former les cookies. Laisser de l'espace entre chaque cookie car ils vont s'étaler un peu à la cuisson. Enfourner à 220°C pendant 9 minutes. Attendre que les cookies refroidissent pour les décoller de la plaque.

Dans l'index selon le type de recette: .

mardi 8 juin 2010

Mini bouchées à la sardine

des petites bouchées très parfumées

Voici une petite recette rapide, histoire de dire que ce blog n'est pas mort... Ces mini bouchées sont bien sympathiques, pour peu qu'on aime le poisson, et très simples à réaliser. Attention, la présentation "mini" est impérative, car c'est très bourratif!

Ingrédients (pour 18 mini bouchées)
  • deux petites boîtes de sardine à la tomate (125 g chacune, soit 250 g en tout)
  • deux oeufs
  • deux cuillères à soupe bien bombées de farine de pois chiche

Préchauffer le four à 180°C. Mixer ensemble les sardines, les oeufs et la farine. Mettre le mélange dans des mini moules en silicone. Faire cuire à 180°C pendant une demi heure. Démouler et déguster. Je vous avais dit que c'était simple!

Dans l'index selon le type de recette: .

vendredi 14 mai 2010

Mon nouveau blog

Non non, je ne ferme pas ce blog. Il vit juste au ralenti, le temps que je retrouve l'inspiration culinaire.

En ce moment, je passe plus de temps sur les loisirs créatifs qu'à la cuisine, comme je vous en avais parlé ici. Donc, plutôt que de transformer ce blog en fourre-tout qui n'intéresserait pas les lecteurs ne venant que pour les recettes, j'ai décidé de créer un autre blog, consacré aux loisirs créatifs:

http://faitmainparthecook.blogspot.com

A bientôt!

jeudi 4 mars 2010

Filet de porc séché aux herbes


même pas pris le temps de faire une beeelle photo, ça s'avale trop vite ce truc là...

Cette recette a tellement fait le tour de la blogosphère que je ne sais pas qui je dois indiquer comme source... D'ailleurs, est-ce vraiment une recette? Trois ingrédients, pas de proportion, pas de cuisson... Mais qu'est-ce que c'est bon!
Même avec une marche à suivre aussi simple, j'ai trouvé le moyen de me planter: j'ai versé au moins l'équivalent de deux cuillères à soupe de basilic séché sur mon filet mignon avant de m'apercevoir (à l'odeur!) que ce n'était décidément pas le pot d'herbes de Provence... Bon, j'ai rajouté les herbes de Provence par dessus (bah oui, dans cette recette, les herbes ne servent pas qu'au goût, le thym et le romarin ont des propriétés antiseptiques, je ne voulais donc pas faire l'impasse...), du coup j'ai obtenu quelque chose de très parfumé, genre qui embaume tellement le frigo que le fromage à côté arrête de faire le malin!
Bon allez, on passe à la "recette":

Ingrédients
  • un filet mignon de porc
  • du gros sel
  • des herbes de Provence

Frotter la viande avec un mélange gros sel + herbes. L'enrouler dans un torchon bien propre, 100% coton, en vérifiant qu'il y a bien du sel (et des herbes) partout. Mettre au réfrigérateur pendant 5 jours. Déballer et déguster. De mon côté, j'ai trouvé ça trop salé. Pas de problème: une fois le filet de porc tranché, passer les tranches sous l'eau et les sécher dans du papier absorbant - et là, miam!


Dans l'index selon le type de recette: .

samedi 30 janvier 2010

Oeufs cocotte aux poireaux


bon, l'oeuf cocotte, ce n'est pas très photogénique, heureusement que la mini cocotte améliore les choses...

A l'origine de cette recette, celle de mamina, aux épinards... En voyant sa recette je me suis aperçue que je n'ai jamais fait d'oeuf cocotte, et pourtant c'est bien sympa comme plat... Alors je me suis lancée, mais avec ce que j'avais sous la main: un reste de poireaux cuits et du fromage blanc O% (qui a rendu de l'eau: moralité, le fromage frais, c'est mieux!).

quand on craque son enveloppe, le jaune d'oeuf s'écoule... miam!

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • 4 grosses cuillères à soupe de poireaux émincés et cuits (ça doit faire un gros blanc de poireau - mais je ne suis pas sûre, c'était un reste. Personnellement, j'émince le poireau très finement et le cuis 5 minutes puissance maxi au micro-ondes dans un récipient fermé)
  • un petit pot de fromage blanc à 0% de matières grasses
  • 2 oeufs
  • une pincée de paprika

Préchauffer le four à 180°C. Répartir les poireaux dans le fond de deux mini cocottes, mettre par dessus une bonne cuillère à soupe de fromage blanc. Casser délicatement un oeuf sur chaque cocotte et saupoudrer de paprika. Enfourner à 180°C pendant 7 minutes, cocottes ouvertes. Ensuite, mettre les couvercles des cocottes et prolonger la cuisson de 8 minutes (mais chez mamina, il a suffi de 2 minutes pour que les oeufs soient cuits, donc à adapter en fonction de votre four et de vos cocottes...) Manger bien chaud; avec quelques mouilletes de pain maison c'est encore mieux!

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: (parce que finalement, c'est un peu comme une quiche sans pâte...).

lundi 25 janvier 2010

Carton...

Je sais, je sais, ça fait une éternité que je n'ai rien publié sur ce blog... Entre les jours où j'ai la flemme de cuisiner, ceux où je refais de vieilles recettes et ceux où je ne pense tout simplement pas à noter mes ingrédients, je n'ai pas de nouvelle recette à vous présenter.

Par contre, j'ai envie de vous parler un peu de mon nouveau loisir particulièrement chronophage: la fabrication d'objets en carton. Tout a commencé avec ce livre, feuilleté à la FNAC au rayon loisirs créatifs un jour où j'avais envie de rêver, et que depuis des amis m'ont offert:

Livre d'Eric Guiomar

J'ai trouvé l'idée super et j'ai commencé à me renseigner sur internet, où j'ai notamment trouvé un forum très sympa, Virgiweb, qui est une vraie mine d'informations sur le sujet. Je n'ai pas encore osé me lancer dans la fabrication d'un vrai meuble, pour l'instant je me familiarise avec le travail du carton sur des objets simples. Voici ce que ça donne:

  1. Des "tiroirs" pour ma table basse. Vous pouvez voir, ouvert, celui où je range mes thés.



  2. Un pot à crayons, selon le modèle de Camille Carton



  3. Ma première réalisation "à la demande", un diviseur de tiroir pour que ma belle-soeur puisse y ranger ses bijoux.




Voilà, pour l'instant je n'en suis qu'au stade de débutante, mais j'ai bien l'intention de persévérer jusqu'à être capable de créer des meubles en carton entièrement sur-mesure et fonctionnels!